Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Nos chantiers spécifiques

A33 - Travaux d’aménagement de sécurité par la mise en place d’un dispositif de retenue en béton à hauteur de Laxou (54)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 juillet 2019

Du 17 juillet au 06 août 2019, la DIR Est procédera sur l’A33 à la mise en œuvre de séparateurs doubles en béton adhérents (DBA) sur une longueur de 1200m dans le terre-plein central au niveau de Laxou.

Des Travaux indispensables

Les dispositifs de retenue en béton présentent de nombreux avantages en matière de sécurité routière :

  • leur efficacité en tant que barrière de sécurité du fait de la très grande inertie liée à leur poids et à la continuité du dispositif. Le béton adhérent est coulé en place et solidarisé avec la chaussée, constituant un ouvrage particulièrement résistant aux chocs.
  • l’effet « glissière » et la remise du véhicule sur sa trajectoire
  • Ce type de dispositif est recommandé sur les sections autoroutières à fort trafic avec un taux de poids lourds conséquent (Sur ce secteur circulent chaque jour près de 64 000 véhicules dont 11 000 poids lourds)
  • ces dispositifs en comparaison aux dispositifs métalliques ont une meilleure durabilité compte tenu notamment de leur insensibilité à la corrosion.

Le phasage des travaux et les modalités d’exploitation

Les travaux seront réalisés de nuit, de 20h00 à 6h00 avec une neutralisation de la voie de gauche dans les deux sens de circulation.

Afin de garantir la sécurité des usagers et des intervenants pendant la durée des travaux et compte tenu de la dégradation du niveau de retenue en terre plein central durant les travaux, la vitesse sera limitée à 70km/h dans les deux sens de circulation 24h/24h sur moins de 2km. Cette mesure entraînera la mise en place d’un radar de chantier.

La DIR Est remercie les automobilistes de leur compréhension, pour la gêne occasionnée et leur recommande la plus grande prudence, afin d’assurer leur propre sécurité et celle des agents travaillant sur le chantier.